Atelier de « pratiques énergétiques »

L’Atelier de « pratiques énergétiques », le contenu :

L’atelier de « pratiques énergétiques » regroupe plusieurs rites. Ceux-ci répondent à la description des réseaux énergétiques définis par les médecines chinoise et ayurvédique. Ces « pratiques énergétiques » mobilisent également les chaines musculaires et tendino-fasciales décrites par de nombreux auteurs dont notamment G.Denys-Struyf et C.Cuomo.

Les étirements de méridiens

Les étirements de méridiens énergétiques concourent à l’assouplissement et au relâchement corporel. A ce titre ils constituent un véritable stretching  énergétique.

Le rite des « cinq Tibétains »

La série d’exercice dites des  » cinq tibétains » est un rite qualifié de « pratique de santé et de longue vie ». Cette série de mouvements rappelle certaines postures de yoga. En mobilisant les centres énergétiques décrits par la médecine ayurvédique et en activant le cycle respiratoire, elle agit sur la vitalité.

Le rite du « Lotus blanc »

Ce rite améliore la perception de la colonne vertébrale et accroit sa mobilité.  La série de mouvements se réalise sans idée de performance ou de force. La recherche des sensations et la prise de conscience des amplitudes articulaires apportent plus de mobilité et de verticalité.

L’auto-massage et l’attention au cycle respiratoire sont d’autres sources de proposition.

Atelier de « pratiques énergétiques » collectif ou individuel :

L’atelier collectif est limité à 6 participants. Ainsi la qualité de l’apprentissage et  l’adaptation des exercices aux capacités de chacun sont assurées.

Les ateliers individuels sont réalisés à domicile ou au salon. Le contenu est fixé en concertation avec le client sur la base des contenus ci-dessus.

Quels effets attendre de l’atelier de « pratiques énergétiques »?

L’attention portée au corps et aux mouvements permet le relâchement articulaire et musculaire.  Elle affine également les perceptions corporelles. Il faut aussi noter les effets sur la régulation du stress et le renforcement de la vitalité. Enfin, l’interaction entre mouvements et cycle respiratoire calme et apaise la respiration